Cabriolet ’65 dans Le Gendarme de Saint-Tropez

Chaque mercredi, Amoniac.net vous propose de découvrir un film ou une série qui met les projecteurs sur une Mustang. Ces articles présentent brièvement l’oeuvre cinématographique et visent à identifier de quelle Mustang il s’agit. Nous espérons ainsi vous faire découvrir des films ou vous en faire redécouvrir au travers de nos publications. Bien entendu, si vous aussi vous souhaitez proposer des films, n’hésitez pas à nous écrire via la page contact. Aujourd’hui, nous nous intéressons au Cabriolet ’65 (ou plus précisément 64 1/2) dans Le Gendarme de Saint-Tropez.

Le film « Le Gendarme de Saint-Tropez »

Ludovic Cruchot est un gendarme français des Hautes-Alpes tout juste muté à Saint-Tropez, dans le Var. Promu maréchal des logis-chef, Cruchot se montre d’une intransigeance peu commune. Il participe rapidement à une opération de chasse aux nudistes organisée par l’adjudant Gerber, son supérieur. Nicole, la fille du maréchal, décide de mentir sur l’identité de son père afin de se faire des amis dans la station balnéaire. La supercherie met Cruchot dans l’embarras ; il doit alors non seulement faire face aux amis de sa fille, le croyant richissime, mais également préserver l’intégrité de son identité auprès de sa hiérarchie.

 

Le gendarme de Saint-Tropez (1964)
Le gendarme de Saint-Tropez (1964)

La Mustang

Année de la Mustang : 1964 (modèle 65, parfois appelé 64 1/2)

Modèle : Convertible (cabriolet)

Couleur : Rouge

Liens partenaires : Acheter le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Commentaires : Cette belle rouge est la première Mustang à être apparue dans un film ! En 2009, le cabriolet est mis en vente par son propriétaire (Patrick Serpagli, bien connu de l’univers Mustang) pour la coquette somme de 4,5 millions de dollars. La vente ne se fera pas.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *