La première Mustang hardtop de l’Histoire… aux enchères!

Mustang 5F07U100002 (vue intérieur)

… Et c’est un modèle 6 cylindres !

5F07U100002 : premier hardtop de l’Histoire ?

Même si on est incapable de dire aujourd’hui quelle Mustang est sortie la première de l’usine de Dearborn, on connait la première Mustang de l’Histoire a avoir possédé un VIN (Vehicule Identification Number). Il s’agit d’un modèle convertible (décapotable) livrée dans une robe Wimbledon White et disposant d’un moteur V8 (260 ci). Elle porte effectivement le VIN 5F08F100001. Cette « première » Mustang est destinée au showroom d’un concessionnaire de St John’s, à Terre-Neuve (Canada). Elle est envoyée ainsi à 2,180 miles pour arriver à sa première destination. Aujourd’hui, ce véhicule particulièrement prisé, est exposée au musée Henry Ford, dans la ville de Dearborn. On peut ainsi dire que cette Mustang mythique est rentrée à la maison !

Ça, c’est l’histoire de la Mustang 00001 et nous y reviendrons peut-être prochainement dans un autre billet… Celle qui nous intéresse aujourd’hui est 5F07U100002, soit la deuxième Mustang à posséder un VIN. C’est également le tout premier hardtop (coupé) à sortir (officiellement) de l’usine de Dearborn. Son histoire n’est pas aussi paisible que celle de 00001 et c’est aussi ce qui en fait une voiture unique, passionnante, pleine de charme… et désirable !

 

Mauvaise direction

Cette superbe Mustang de couleur Caspian Blue dispose d’un moteur 6 cylindres en ligne (170 ci) développant 105 chevaux. Elle est livrée avec une boîte manuelle 3 vitesses, un intérieur vinyle bleu et des roues de 13″. Nous sommes en avril 1964 et Ford s’apprête à envoyer des Mustang dans les quatre coins des États-Unis et du Canada. Celles-ci doivent effectivement être livrées pour le 17 avril : la journée après l’annonce officielle de la Mustang par Ford (lire aussi : Les origines de la Ford Mustang). Notre Mustang 5F07U100002 est destinée à une concession de Vancouver. Toutefois, pour une raison encore assez floue, elle se retrouve bien plus au nord, chez le concessionnaire Ford de Whitehorse dans le Yukon (Canada). Là, elle est exposée dans le showroom du magasin. C’est seulement près d’un an plus tard, au printemps 65, que son premier propriétaire, un habitant du Yukon, vient l’acheter.

"<yoastmark

"<yoastmark

"<yoastmark

"<yoastmark

 

Nouvelle peau et mise aux enchères

Après être passée entre les mains de treize (13) propriétaires différents, Bob Fria prend possession de 5F07U100002 en 1997 et décide de la restaurer entièrement. Cette restauration dure deux ans. Notons également que Bob Fria a publié un livre intitulé Mustang Genesis: The Creation of the Pony Car.

En mai prochain, cette Mustang devrait rencontrer son quinzième propriétaire puisque l’auto sera mise en vente, aux enchères Mecum qui se tiendront à Indianapolis (Indiana, USA). On s’attend à ce que le prix de vente soit compris entre 450 000 $US et 650 000 $US.

Si vous avez quelques minutes, profitez-en pour visionner cette vidéo de présentation offerte par Mecum :

 

Sources

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Bonjour, pas tout à d’accord avec cet historique car elle n’était pas convertible mais hard top et ce modèle fut vendu par erreur à un pilote canadien qui La négocia à la Fomoco contre une somme d’argent et La millionniene mustang gratuite et effectivement elle se trouve désormais dans le musée red river de la Fomoco

    1. Bonjour Olivier, tu parles de la première Mustang à avoir reçu un VIN (5F08F100001) qui n’était pas convertible et vendue par erreur à un pilote canadien ? N’hésites pas à m’envoyer plus de détails par email (cf. rubrique contact) ou même dans un commentaire. Ca m’intéresse et je ferai les corrections nécessaires si cela s’avère exact. Merci et bonne fin de weekend.

      EDIT 03/04/2017 : J’ai effectué de nouvelles recherches et suis tombé sur un article d’Autofocus et un autre de MustangandFords.com qui confirment comme tu le dis 1) que c’est un pilote de ligne canadien qui a acheté la première Mustang, 2) qu’il l’a échangé à Ford plus tard contre la millionième Mustang produite mais 3) qu’il s’agit bien d’un convertible et non d’un hardtop. Donc tu avais raison sur quelques éléments ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *