Les origines de la Ford Mustang

Une voiture pour les jeunes américains

Le mustang est considéré comme un cheval assez difficilement domptable et ayant un fort caractère. Ils sont connus pour leur puissance, leur rapidité et leur indépendance, et c’est exactement pour cela que Ford a nommé sa voiture Mustang, lui donnant les gènes du cheval sauvage… — Signification et origine des noms de voiture

En 1960, Lee Iacocca, vice président de Ford, entouré par une équipe d’ingénieurs, stylistes et autres spécialistes de l’ergonomie, a une idée de génie. Il souhaite effectivement créer une voiture destinée aux jeunes américains issus du baby-boom. Celle-ci sera petite, sportive, performante, abordable et personnalisable. Les américains sont de moins en moins intéressés par les voitures lourdes et massives. La tendance est effectivement orientée vers des voitures plus petites. L’idée est proposée à Henry Ford II, PDG de Ford, qui n’est pas très emballé mais qui finit par accepter le projet. Sur la base des idées de Iacocca et de son équipe, le concept de pony car est alors imaginé. Découvrons ensemble les origines de la Ford Mustang !

 

Les origines de la Ford Mustang : le prototype I

En 1962, le cahier des charges rédigé, la Ford Motor Company (FoMoCo) est capable de fournir un premier prototype. Celui-ci est nommé le Ford Mustang Prototype I. Le but est de combler un vide entre les Go-Karts et la Corvette. Avec une carrosserie en aluminium, un moteur 4 cylindres et deux places assises, cette voiture sera destinée à rouler sur route comme sur circuit. Le 7 octobre de la même année, la voiture est prête pour faire ses débuts à Watkins Glen dans l’état de New York (USA) pour une démonstration lors du Grand Prix des États-Unis avec Dan Gurney. Ce dernier est pilote de Formule 1 et sera donc aux commandes d’un prototype orienté « racing ». A cette occasion, Lee Iacocca rencontre ses attentes : les rumeurs vont bon train. Le magazine Motor Trend va jusqu’à dire que Ford va produire une voiture de sport capable de rivaliser avec la Corvette.

Mustang I prototype 1962
Mustang I prototype 1962

Pour ceux qui souhaiteraient en connaître davantage sur ce prototype, un film promotionnel de la Ford Mustang Prototype I est disponible sur Youtube :

Durant les années 63 et 64, les deux prototypes apparaissent durant des conventions mais la Ford Mustang I est jugée trop « extrême » pour une production en masse ; d’autant que le grand public n’est que modérément intéressé par cette voiture. En produisant ce premier prototype, Lee Iacocca souhaitait avant tout provoquer un remue-ménage et attirer l’attention.

 

Les origines de la Ford Mustang : le prototype II

En 1963, un deuxième prototype, nommé Mustang II (il ne s’agit pas de la Mustang II que l’on connaît aujourd’hui), apparaît. Il s’agit d’un concept car complètement nouveau, inspiré de la Ford Mustang I mais qui se rapproche davantage de la Mustang de première génération que l’on connaît aujourd’hui. En effet, Ford défini alors la Mustang comme une voiture à 4 places avec sièges baquets à l’avant, levier de vitesse au plancher et qui doit être proposée à moins de 2500 dollars.

"<yoastmark

 

"<yoastmark

 

"<yoastmark

 

Les premières Mustang de série

Un moteur six cylindres et beaucoup d’options

Finalement, c’est en 1964 que Ford produit sa première génération de Ford Mustang. Basée sur une Ford Falcon (pour des raisons d’économies), c’est le moteur 6 cylindres (170 ci) de la Falcon et développant 105 chevaux qui est proposé de série dans le compartiment moteur. Le V8 (260 ci pour un code F, 289 ci pour un code K ou un code D) est en option et développe entre 164 et 271 chevaux en fonction du code choisi par le propriétaire. Il faut savoir que le code définit le volume du moteur ainsi que le carburateur greffé à celui-ci. Également, la Mustang est disponible en deux versions : hardtop ou cabriolet. En 1965, la version fastback fera finalement son apparition pour complété la série. L’équipe de Iacocca souhaite intégrer beaucoup de parties chromées et d’options sur la voiture et ainsi attirer de nombreux jeunes américains.

C’est le 9 mars 1964 que sort d’usine la toute première Mustang de série. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on appelle cette première cuvée 64 ½ et non 64 ou 65 : la production débute durant l’année en cours et non l’année précédente. En revanche, sur les certificats d’immatriculation, c’est bien 1965 qui est inscrit.

Une voiture abordable

La Ford Mustang 64 ½ ainsi nommée est la première voiture sportive abordable construite en Amérique du Nord. Le constructeur réussi d’ailleurs son pari et propose la Ford Mustang à 2 368 $ US. C’est ainsi un prix très avantageux comparé aux autres véhicules sportifs. La société lance d’ailleurs une vaste campagne de publicité au sujet de son nouveau produit. En effet, les américains visionnent le 16 avril 1964 à 21h30 le spot commercial de la marque non pas sur une, ni sur deux, mais sur trois chaînes de télévision, au même moment. Le 17 avril, tous les showrooms de Ford exposent une Mustang et ce n’est pas moins de 22 000 Mustangs qui sont vendus cette journée.

Si Iacocca avait estimé vendre 100 000 voitures sur les douze premiers mois, c’étaient 263 434 unités qui avaient été vendues à la fin de l’année 64 et 418 812 après douze mois de commercialisation (le 17 avril 1965 donc).

Anecdote : La Mustang en Allemagne…

Alors que Ford exporte ses véhicules, il s’avère que le nom « Mustang » ne peut pas être utilisé en Allemagne. Il est effectivement possédé par la compagnie Krupp, qui utilise le nom pour ses camions fabriqués entre 1951 et 1964. Refusant de payer la coquette somme de 10 000 dollars pour racheter le nom, Ford décide de vendre son véhicule sous le nom de « T-5 » en Allemagne jusqu’en 1978.

 

1964 Ford Mustang
1964 Ford Mustang (Photo by FPG/Getty Images)

 

Sources

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *