Une année 2019 sans passion…

Les trois dimensions de ma vie

Il y a des moments où les priorités changent, évoluent. L’année 2019 a été l’un de ces moments… qui a tardé à se terminer. Mes priorités étaient axées sur mon environnement professionnel, en laissant de côté les loisirs et la passion.  Si vous me connaissez un tant soit peu, vous savez sans doute déjà que trois dimensions partagent ma vie : famille, travail, passion. Le premier a évolué dans le bon sens cette année (les enfants grandissent et sont plus faciles à gérer), le deuxième a pris une place extrêmement (trop !) importante et m’a demandé beaucoup de temps, tandis que le troisième (la Mustang, les loisirs) a été mis de côté.

La place de la Mustang

Il y a tout juste un an, je venais de passer beaucoup de temps à poncer et à protéger l’intérieur et le compartiment moteur du coupé, plus déterminé que jamais a terminer ce projet. Depuis, l’intérieur a repris sa place, un nombre important de pièces a été commandé pour alimenter le moteur tout neuf qui est venu prendre place dans l’auto en septembre dernier. Les suspensions avant ont été remplacées. Bref, le temps a passé, la Mustang a été dé-priorisée et les choses ont un peu avancées. Reste encore un certain nombre de détails à régler : mise en place du système de freinage, de la colonne de direction avec son volant, réglage du carburateur, changement de l’alternateur (neuf, qui a grillé la dernière fois suite à un court-circuit).

Sortons-la du coma !

Je ne vous cache pas que j’ai plusieurs fois regretté mon achat (voire la vente de mon coupé ’77 qui fonctionnait terriblement bien). Et pourtant, il y a quelques jours, j’ai réalisé tout où était la place de la Mustang dans ma vie et j’ai décidé qu’il était temps d’arrêter de repousser l’échéance : il faut sortir la Mustang de son coma prolongé et rouler à nouveau, prendre du plaisir, et continuer l’aventure du passionné que je suis. Je vous tiendrais au courant de l’avancement, avec une fréquence plus élevée que ma moyenne de 2019…

Vous aimerez aussi...

2 comments

  1. Toujours agréable de lire des articles sympa à decouvrir et toujours bien redigés digne d’un pro. Merci
    POur ma part depuis nos dernières échanges, j’ai bien entendu toujours ma mustang de 1967 mais j’ai fait également l’acquisition d’un C10 de 1970. Il s’avère que lorsque j’avais acheté ma mustang ce gros pick up était stationné juste derriere ma mustang et cest vrai qu’a ce moment je n’avais d’yeux que pour ma belle… mais je l’ai retrouvé sur les photos prises à ce moment… aujourd’hui ils sont de nouveau réunis mais cette fois ci dans mon garage!

    1. Bonjour Jérôme et désolé pour mon retard de réponse. Je n’avais tout simplement pas vu ce commentaire.
      Tout d’abord merci pour les compliments :). Je suis très content de voir que tu as fais une nouvelle acquisition et cela pourrait tout à fait faire l’objet d’un bel article sur le blog, qu’en penses-tu ? N’hésites pas à m’envoyer un petit message par l’intermédiaire du formulaire de contact ;).
      A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *