La Mustang II Stallion

Fort des ventes effectuées avec la Mustang II, Ford décide en 1978 de lancer un kit carrosserie un peu plus agressif et sportif pour rendre à la Mustang son côté racing tout en conservant un aspect luxueux. La Mustang Stallion n’en est pourtant pas à son coup d’essai puisque cette édition a déjà existé… en 1967 ! Revenons sur cette série spéciale et convoitée.

Une Mustang Stallion en 1967

La Mustang Stallion est apparu pour la première fois en 1967. Cette année marque la sortie de la Mercury Cougar, une voiture d’une division de Ford qui se veut être une Mustang haut de gamme, un mélange de Mustang et de Thunderbird. Revenons à la Stallion : il s’agit également d’une voiture hybride puisqu’elle utilise une base de Mustang avec des phares arrières de Mercury Cougar et une garniture en vinyle sur la partie haute de sa carrosserie. Elle n’a été produite qu’à huit exemplaires et commercialisée par un concessionnaire Ford de Toronto (Ontario, Canada).

Quatre de ces voitures sont équipées d’un moteur V8 289ci HiPo tandis que l’autre moitié se voit monter un V8 390ci. Les quelques exemplaires de la Stallion ’67 disposent soit de la boîte manuelle quatre vitesses soit de la transmission automatique C6. Quelques spécificités telles qu’un essieu arrière à glissement limité, la direction assistée, des freins à disque, une banquette arrière rabattable avec des housses de sièges et ceintures de sécurité de luxe ainsi que divers emblèmes sont au rendez-vous.

Enfin, ce point sur la Stallion ’67 évoqué, passons maintenant au sujet principal de l’article : la Mustang II Stallion.

La Mustang Stallion de 1967 a été produite à seulement huit exemplaires
La Mustang Stallion de 1967 a été produite à seulement huit exemplaires

 

La Mustang II Stallion

La Stallion revient en 1976

Neuf ans après cette première édition limitée à seulement huit exemplaire, la Stallion fait son retour sur le marché. Il s’agit maintenant d’une Mustang sportive basée sur la deuxième génération de Mustang, génération qui a été commercialisée entre 1974 et 1978. D’ailleurs, pour obtenir davantage d’informations sur la Mustang II, vous polire notre article « La controversée Mustang II. »

Les spécificités du pack

Le kit carrosserie de la Mustang II Stallion reprend ainsi les couleurs dites spéciales (Special Paint Edition) de la Mustang II de 1975. Parmi les couleurs, on peut retrouver le Bright Yellow, Silver metallic, Vermilion (Bright Red), Polar White, et Silver Blue Glow. Le kit ajoute également une grille à l’avant et des moulures de fenêtres noires (plutôt que chromées), des bas de caisses et pare-chocs noires également, ainsi que des jantes spécifiques. L’emblème du cheval sur la calandre avant est retiré et un large emblème « Stallion » est placée sur chacune des ailes avant.

En 1976, les Mustang II commercialisées avec le package MPG (pour Miles Per Gallon, une édition spéciale de la version 4 cylindres) sont assez souvent munies du kit Stallion.  Ce kit a été uniquement commercialisé en 1976 et disponible pour la version hatchback et la version coupé.

 

La Stallion de Robert Aldrich

Bobby Aldrich, ce nom vous dit-il quelque chose ? Si vous admirez ou si vous possédez vous-même une Mustang II, vous l’avez surement déjà lu quelque part… En effet, Robert est un passionné de Mustang II et en possède lui-même plusieurs. Voici l’histoire de sa Mustang II Stallion.

Au milieu des années ’90, de nombreuses Mustang II sont détruites ou vendues pour une bouchée de pain. Ce, en raison de leur important kilométrage et du temps passé depuis leur sortie d’usine. Une restauration complète semble nécessaire pour bon nombre de ces voitures.

A la recherche d’un nouveau projet

Bob a terminé la restauration de sa Mustang Cobra II de 1976 et cherche une bonne affaire à moins de 500 dollars. Le but est de l’acheter et de la restaurer. C’est en 1996 qu’il trouve une Mustang II Stallion pour seulement 250 dollars. Elle se trouve à trois miles (un peu moins de cinq kilomètres). Robert fait le chemin à pied, achète la voiture et la ramène chez lui. La Mustang ne tient pas le ralenti mais il parvient tout de même à lui faire faire les trois miles. Une fois chez lui, il peut faire l’état des lieux des travaux.

Quelques travaux sont nécessaires

L’ancien propriétaire est un entrepreneur et utilisait la Mustang comme une voiture de fonction. Sur un chantier, il avait glissé dans la boue. La voiture avait alors pris un arbre sur la portière conducteur. Résultats : le capot a été enfoncée suite à l’impact, ce qui a tordu la grille (celle au niveau des essuis-glaces) et le coffre s’est rempli d’eau et de clous rouillés. Le reste de la voiture est toutefois exempte de rouille et une bonne partie de la peinture originale a été conservée.

Une restauration efficace

Concernant la restauration opérée par Bob, la transmission 4 vitesses d’origine a été remplacé. A sa place, une transmission Pinto Hummer 4 vitesses a été installée. Le levier de vitesse touche ainsi presque le tableau de bord. Une partie de l’aile côté passager a été changé à un moment. Du reste, Robert a restauré la voiture avec des pièces NOS, des reproductions ou des pièces d’occasion en bon état. La voiture est presque stock avec quelques options d’usines ajoutées par Bob (horloge de tableau de bord, rétroviseurs latéraux ajustable, des roues 5 slots, tapis de sol et de coffre Deluxe, radio AM/FM Ford avec haut-parleurs dans les portes, lumières de capot et de coffre.

Le pack Stallion est une option très rare. Seulement 1942 Stallion coupés ont été fabriquées. Aujourd’hui, seules quelques-unes ont survécues. Bobby est heureux d’avoir pu en sauver une.

 

Quelques illustrations

Publicité pour une Mustang II Stallion blanche
Publicité pour une Mustang II Stallion blanche

 

Publicité pour une Mustang II Stallion jaune
Publicité pour une Mustang II Stallion jaune

 

La Mustang II Stallion de Bobby avant son achat.
La Mustang II Stallion de Bobby avant son achat.

 

Les badges Stallion sur les ailes sont présents sur les Mustang vendues avec le pack Stallion. Crédits photos : Robert Aldrich
Les badges Stallion sur les ailes sont présents sur les Mustang vendues avec le pack Stallion. Crédits photos : Robert Aldrich

 

Le kit Stallion inclut une bande noire sur les bas de caisse. Crédits photos : Robert Aldrich
Le kit Stallion inclut une bande noire sur les bas de caisse. Crédits photos : Robert Aldrich

 

Le compartiment moteur de la Mustang II Stallion de Bobby après la restauration. Crédits photos : Robert Aldrich
Le compartiment moteur de la Mustang II Stallion de Bobby après la restauration. Crédits photos : Robert Aldrich

 

L'intérieur de la Stallon. Crédits photos : Robert Aldrich
L’intérieur de la Stallon. Crédits photos : Robert Aldrich

Sources

Articles connexes

Bryan et sa Mustang II de 1975 Bryan est l’un des plus jeunes possesseurs de Mustang que j’ai eu l’occasion de rencontrer. En effet, du haut de ses vingt printemps, il a déjà restau...
Baptiste et sa Mustang II de 1976 Tombé très jeune en amour avec les voitures en général et les Mustang en particulier, Baptiste est aussi un amateur de cinéma et surtout des courses p...
La Mustang II Monroe Handler La Mustang II a souvent été décriée par ceux qui s'identifient comme des puristes. A ce sujet, vous pouvez d'ailleurs lire ou relire notre article La ...
Jade et sa Mustang II GHIA de 1976 Dans les années ’90, Bruno, le papa de Jade, est un vendeur de voitures passionné par la mécanique automobile. Il réussit sans difficulté à transmettr...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *